Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Impulsion du mouvement (Descartes, De l’Homme, 1664)
Impulsion du mouvement (Descartes, De l’Homme, 1664)
Cette notice fait partie d’une série : René Descartes, Traité de l’Homme, Paris, Claude Clerselier, 1664 (pièce ou n° 17 / 23)

Datation : 1664

Source textuelle : Descartes, René (1596-1650) Œuvres philosophiques, I, éd. Alquié, Classiques Garnier, De l’Homme, p. 456

Sujet de l’image : Histoire des sciences, optique

Nature de l’image : Gravure

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, R-3530 ; RES P-R-651
Notice n° A4430   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Figures 32 et 33 du Traité de l’Homme, publié en 1664 à titre posthume par Claude Clerselier : L’Homme de René Descartes et un Traité de la Formation du fœtus du mesme autheur, avec les remarques de Louys de La Forge,... sur le Traité de l’homme de René Descartes et sur les figures par luy inventées, Paris, Charles Angot, 1664, in-4°.

Analyse de l’image :
     « Comme ici par exemple on peut supposer que ce qui fait que le tuyau 8 [= le nerf qui remonte vers la glande pinéale : le 8 est noté en haut à la sortie du tuyau, face à la glande] se tourne plutôt vers le point b [= le point supérieur de la glande, relié au 8 par un trait pointillé vertical] que vers quelque autre, c’est seulement que les esprits [= les esprits animaux, qui courent dans les tuyaux des nerfs] qui sortent de ce point tendent avec plus de force vers lui qu’aucuns autres ; et que cela même donnerait occasion à l’âme de sentir que le bras se tourne vers l’objet B, si elle était déjà dans cette machine, ainsi que je l’y supposerai ci-après. Car il faut penser que tous les points de la glande, vers lesquels ce tuyau 8 peut être tourné, répondent tellement à tous les lieux vers lesquels le bras marqué 7 le peut être, que ce qui fait maintenant que ce bras est tourné vers l’objet B, c’est que ce tuyau regarde le point b de la glande. Que si les esprits changeant leur cours tournaient ce tuyau vers

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/03/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/07/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.