Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Dessinateur de luth (Instructions...) - Dürer
Le Dessinateur de luth (Instructions...) - Dürer Auteur : Dürer, Albrecht (1471-1528)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Dürer, Instructions concernant l’usage du compas, Nuremberg, 1525
Datation : 1525   (Œuvre datée)

Sujet de l’image : Histoire des sciences, optique

Objets indexés dans l’image :
Fenêtre / Intersecteur / Table

Nature de l’image : Gravure sur bois
Dimensions :  Hauteur 13,1 * Largeur 18,3 cm

Lieu de conservation : Amsterdam, Rijksmuseum, Rijksprentenkabinet, RP-P-OB-1491

Bibliographie : Jean Selz, Albrecht Dürer, ACR, 1988, p. 227
Gyorgy Kepes dir., Signe, Image, Symbole, éd. La Connaissance, Bruxelles, 1965-8, James J. Gibson, Théorie de la perception picturale, p. 100 (repro. complète)
Notice n° A4428   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. En haut au centre 1525 et le monogramme D dans A de Dürer.
2. Les Instructions de Dürer concernant l’usage du compas parurent en allemand, à Nuremberg, 1525, in-fol., avec 19 figures sur bois, probablement gravées par Dürer lui-même.

Analyse de l’image :
    Méthode pour dessiner en perspective.
   Sur le mur à droite a été enfoncé un anneau par lequel on fait coulisser un grand fil, tendu à droite par un poids et tenu de l’autre côté par l’homme debout derrière le luth. Entre le luth et le mur, on a interposé un cadre muni de deux petits fils mobiles se croisant à angle droit. Le cadre est muni d’un volet qui peut se rabattre sur lui, et sur lequel est fixée la feuille sur laquelle est progressivement reporté le dessin du luth. L’extrémité gauche du grand fil est dotée d’une épingle par laquelle l’homme au bonnet fixe successivement différents points délimitant le contour du luth. L’homme au tabouret ajuste ensuite les deux petits fils mobiles du cadre de façon qu’ils se rencontrent à l’endroit où passe le grand fil fixé au mur. L’homme au bonnet détend alors le grand fil, rabat le volet, et l’homme au tabouret peut reporter sur le dessin le nouveau point d’intersection. Puis on passe au point suivant. Cette méthode a probablement été inventée par Dürer lui-même.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Amsterdam, Rijksmuseum, Rijksprentenkabinet
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/03/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 05/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.