Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Suzanne et les vieillards (version de l’Ermitage) - Jean-François de Troy
Suzanne et les vieillards (version de l’Ermitage) - Jean-François de Troy Auteur : Troy, Jean-François de (1679-1752)

Datation : 1721   (Œuvre datée)

Source textuelle : Daniel 13, 19-24 (Bible de Jérusalem, p. 1565)

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Suzanne

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 235 * Largeur 178 cm

Lieu de conservation : Saint-Pétersbourg, Ermitage, inv. 1240

Bibliographie : Cinq siècles de peint. fçse, Musée Pouchkine/Ermitage, Léningrad, Aurora, 1990, n° 120
Christophe Leribault, JF de Troy, Arthena, 2002, P.89, p. 253.
Notice n° A4365   (n°2 sur 17)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : La Chaste Suzanne - Scorodoumov d’après Carle Vanloo // Suzanne entre les vieillards (version de Ponce) - Jean-François de Troy

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé et daté en bas sur le bord du bassin : « DE TROY FILS. 1721. »
2. Paris, vente du 10 décembre 1764. Entre dans les collections de Catherine II entre 1766 et 1768. Il y a donc de fortes chances que ce soit ce tableau que mentionne Diderot lorsqu’il décrit en octobre 1765 La Chaste Suzanne de Vanloo.
3. Variante au musée de Minsk. Pendant : Loth et ses filles.

Analyse de l’image :
     Il est possible que Vanloo, pour sa Chaste Suzanne exposée au Salon de 1765, ait pris pour modèle cette Suzanne de de Troy, évoquée alors par Diderot. Le bras de Suzanne étendu vers le vieillard de droite se retrrouve chez Vanloo. Elle lève les yeux au ciel, de façon plus prononcée, chez Vanloo. Vanloo a pu emprunter également à cette Suzanne de de Troy la bordure inférieure du bain, à peine visible, simple redoublement de la bordure du tableau, ainsi que le linge de Suzanne glissant vers l’eau. Mais surtout Suzanne est prise entre les deux vieillards, ce qui n’est pas la position canonique. Les jambes de Suzanne sont identiques à celles de la Suzanne du musée de Rouen.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Saint-Pétersbourg, Ermitage
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 03/03/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.