Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Pauvreté interdit l’élévation d’esprit (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Pauvreté interdit l’élévation d’esprit (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Cette notice fait partie d’une série : Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542 (pièce ou n° 16 / 116)

Datation : 1542

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Notice n° A4172   (n°16 sur 80)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Paupertatem summis ingeniis obesse ne provehantur. [Emblème] XV.
Dextra tenet lapidem, manus altera sustinet alas :   
Ut me pluma levat, sic grave mergit onus.
Ingenio poteram superas volitare per arces,   
Me nisi paupertas invida deprimeret.
2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Povrete empesche les grandz esperitz qu’ilz ne soient eslevez.
Sans la pierre a mon bras pendant
Je pourroys haultement voler :
Car la plume ay beaucoup me aydant,
Pour en hault lieu me consoler :
Beaucoup donc me dois desoler,
Quand mon cueur a malheur si rude,
Qu’il se veult de scavoir saouler,
Et n’a pour frequenter l’estude.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/02/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 04/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.