Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Ne pas publier le secret des Princes (Baudoin, 1638) - Briot
Ne pas publier le secret des Princes (Baudoin, 1638) - Briot Auteur : Briot, Marie, graveur du XVIIe siècle

Cette notice fait partie d’une série : Jean Baudoin, Recueil d’emblèmes divers, Paris, Jacques Villery, 1638 (pièce ou n° 4 / 0)

Datation : 1638

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Thésée et le minotaure, Minotaure seul

Objet indexé dans l’image : Paysage à l’arrière-plan

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Notice n° A4144   (n°6 sur 68)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Garder un secret (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Face à la gravure, sur la page de droite, on peut lire : « Qu’il ne faut point publier le secret des Princes. DISCOVRS IV. Les Romains mettoient au nombre de leurs Enseignes militaires la mysterieuse figure du Minotaure ; pour montrer par là, Qu’en quelque temps que ce soit, les secrets des Princes, & des Generaux d’armée, ne doivent pas estre moins cachés, que l’estoit anciennement le fameux Labyrinthe qui servoit de retraite à ce Monstre. Que si cette maxime est considerable en toutes les grãdes entreprises, c’est particulierement en celles de la guerre qu’elle doit estre observée. Car comme il est vray que le silence importe beaucoup à la Victoire, il est tres certain aussi que le déreglement de la langue est cause de la perte des batailles, & de la desolation des Provinces. … »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 27/01/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 14/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.