Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Choses douces deviennent souvent amères (Baudoin, 1638) - Briot
Choses douces deviennent souvent amères (Baudoin, 1638) - Briot Auteur : Briot, Marie, graveur du XVIIe siècle

Cette notice fait partie d’une série : Jean Baudoin, Recueil d’emblèmes divers, Paris, Jacques Villery, 1638 (pièce ou n° 2 / 0)

Datation : 1638

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Prométhée

Objet indexé dans l’image : Oiseau(x)

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Notice n° A4143   (n°4 sur 68)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Le Doux devient un jour amer (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Face à la gravure, sur la page de droite, on peut lire : « Que les choses douces deviennent souvent ameres. DISCOVRS II. J’aurais mauvaise grace de vouloir prouver icy que ce qu’il y a de plus doux dans les prosperitez devient amer à la fin, puisque c’est une matiere que j’ay, ce me semble, assez amplement traitée en l’Embleme precedent. En celuy-cy donc c’est mon intention de faire voir, que si ce meslange de douceur et d’amertume se trouve partout en general, c’est particulierement en amour qu’il se rencontre. Ce folastre Enfant se joüant un jour parmi des roses, en voulut fortuitement cueillir une, où se treuva cachée une mouche à miel. Comme il sentit qu’elle le picquoit, il se mit aussitost à crier ; Et s’adressant à Venus ; Je me meurs ma mere, luy dit-il ; c’est fait de moy, si vous ne me secourez… » (Rien sur Prométhée dans cette dissertation sur l’amour.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n° , cote n° LHcr1109B(6/1)8°
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 27/01/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 14/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.