Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Siège de Paris par les Normands (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Thorigny
Siège de Paris par les Normands (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Thorigny Auteur : Thorigny, Félix (1824-1870) peintre et illustrateur
Œuvre signée.
Graveur : Lara, Jean graveur né à Moulins au XIXe siècle

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 32 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 10e et 11e siècles. France

Objets indexés dans l’image :
Muraille, enceinte / Pont

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 13,9 * Largeur 13,9 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A3893   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Paris assiégé (Roland furieux Valvassori 1566, ch14) // Agramant à la porte de Paris ; exploits d’Astolfe (Rolfur Valgrisi 1562 ch15) // Agramant attaque Paris (Roland furieux Franceschi 1584 ch15) - G. Porro

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « FELIX THORIGNY », à droite « LARA ». 2. Chapitre XIII, « Les Invasions normandes. (843-912.) », p. 121.

Analyse de l’image :
    Le 25 novembre 885, les Normands arrivent devant Paris. « Ils avaient pillé Paris trois fois, et comptaient y entrer sans résistance une quatrième. Mais ils trouvèrent Paris fortifié à neuf et la rivière barrée par deux ponts d ebois que protégeaient deux grosses tours, là où sont aujourd’hui le pont au Change et le petit pont. Paris avait alors un comte nommé Eudes, fils d’un brave chef appelé Robert le Fort, d’origine saxonne, qui avait été sous Charles le Chauve duc du pays d’entre Seine et Loire, et qui était mort l’épée à la main en défendant son duché contre les Normands. Le comte Eudes et l’évêque de Paris, Goslin, qui était aussi un homme de courage, s’étaient enfermés dans l’île de la Cité avec tout ce qui restait de braves gens dans le pays, et ils excitaient les habitants à se battre jusqu’à la mort, au lieu de se laisser tuer comme des moutons ou traîner en esclavage par les Barbares. » (P. 120.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 27/11/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.