Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Mort de Roland (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Vaumort
La Mort de Roland (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Vaumort Auteur : Vaumort, Édouard (?-1886) peintre sur faïence, p. figures, paysages
Œuvre signée.
Graveur : Guillaume, Jean Baptiste Amédée (1822-1893), graveur

Cette notice fait partie d’une série : Henri Martin, Histoire de France populaire, Paris, Furne-Jouvet, s. d. (pièce ou n° 26 / 116)

Datation : 1886

Sujet de l’image : Histoire moderne. 05e-09e siècle. France

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 9,3 * Largeur 13,9 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (Cachan)
Notice n° A3881   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Roland mourant assomme un Sarrazin (Stricker, Karl der Große, ms de Berlin) // Le Sommeil de Renaud - Charles Coypel

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas à gauche « ED VAUMORT », à droite « J GUILLAUME S[culpsit] » 2. Chapitre XI, « Les Carolingiens. — Charlemagne. (752-814.) », p. 96

Analyse de l’image :
     « Charlemagne repassa les Prénées avec le gros de ses deux armées réunies ; mais son arrière-garde ne le rejoignit pas. Les montagnards basques, qui n’obéissaient ni aux Francs ni aux Arabes, et qui gardaient grande haine aux Francs depuis les guerres d’Aquitaine, s’étaient embusqués dans les gorges du val Carlos et du mont Atabiçar. Ils surprirent l’arrière-garde des Francs et l’accablèrent sous les blocs de rochers et les arbres déracinés qu’ils firent rouler du haut de la montagne. L’arrière-garde des Francs fut en entier détruite. Là périrent les plus renommés des fidèles de Charlemagne, beaucoup de ses palatins ou officiers de son palais, ceux que dans les romans on appelle les paladins de Charlemagne. Là mourut le comte Roland, sur qui l’on a écrit tant de chansons de guerre et tant de poëmes (778). » (Pp. 96-97.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/11/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.