Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les ambassadeurs - Holbein
Les ambassadeurs - Holbein Auteur : Holbein, Hans, dit le jeune (1497-1543)
Œuvre signée.

Datation : 1533   (Œuvre datée)

Sujet de l’image : Vanité
Dispositif : Plusieurs personnages

Nature de l’image : Peinture sur bois
Technique utilisée : Chêne
Dimensions :  Hauteur 207 * Largeur 209, cm

Lieu de conservation : Londres, The National Gallery, NG1314 (salle 4)

Bibliographie : Bätschmann&Griener, Hans Holbein, Gallimard, 1997, n° 241, p. 183
Notice n° A3777   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Le tableau est signé et daté en bas à gauche, dans une zone d’ombre : IOANNES HOLBEIN PINGEBAT 1533.
2. Destiné au château de Dinteville à Polisy.
Acheté en 1890.

Analyse de l’image :
    Double portrait de Jean de Dinteville et Georges de Selve, dit Les Ambassadeurs.
    Les deux amis dont Holbein peint la rencontre étaient deux diplomates français : à gauche, Jean de Dinteville, sire de Polisy, ambassadeur de François Ier auprès de Henry VIII de février à novembre 1533, richement vêtu, arbore la médaille de l’ordre de Saint-Michel ; à droite, Georges de Selves, évêque de Lavaur, était venu rendre visite à Jean de Dinteville pendant sa mission diplomatique en Angleterre, mission de médiation entre l’Angleterre et Rome, qui refusait son agrément au mariage du roi d’Angleterre avec Anne Boleyn. Le riche pavement ici représenté avait été réalisé en 1268 pour l’abbaye de Westminster par un artiste romain, Odoricus. Les objets disposés sur les deux étagères du fond récapitulent les sciences du quadrivium humaniste : la musique (luth, flûtes, partition de cantiques), l’arithmétique (traité de Peter Apian, 1527), la géométrie et l’astronomie (globe terrestre, horloge solaire cylindrique, quadrant blanc mesurant l’altitude à partir de l’ombre, cadran solaire polyédrique, torquetum). La date de la rencontre est indiquée par l’horloge solaire cylindrique posée à droite sur l’étagère supérieure : 11 avril 1533 à 9h30 (ou 10h30).     Ce tableau doit sa célébrité à l’anamorphose du crane placée à son premier plan, qui fait de l’ensemble de la composition une Vanité. Cette anamorphose sert de support à J. Lacan dans le Séminaire XI pour sa théorie de la pulsion scopique.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Londres, The National Gallery
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.nationalgallery.org.uk/ (National Gallery de Londres)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 13/09/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.