Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Palais des empereurs (Ravenne, S. Apollinare Nuovo)
Le Palais des empereurs (Ravenne, S. Apollinare Nuovo)
Datation : 561   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Fabrique d’architecture
Dispositif : L’image est identifiée à un tabernacle

Objets indexés dans l’image :
Colonnes / Damas (Motifs floraux, Grenades)

Nature de l’image : Mosaïque

Lieu de conservation : Ravenne, Église S. Apollinare Nuovo

Bibliographie : John Lowden, L’Art paléochrétien & byzantin, Phaidon, 2001, n° 73, p. 123
Notice n° A3538   (n°15 sur 80)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. En 561, l’église palatiale de Théodoric fut à nouveau dédicacée par l’évêque Agnellus, mandaté par Justinien, en l’honneur de saint Martin, patron de la lutte contre les hérétiques : il s’agissait de marquer le triomphe de l’orthodoxie sur l’hérésie arienne. Ce n’est qu’en 856 que le transfert des reliques de saint Apollinaire donna son nom actuel à l’église.

Analyse de l’image :
    Le « palatium » est le point de départ du registre inférieur de la mosaïque du mur sud vers l’ouest, représentant 26 saints en procession apportant leurs offrandes au Christ trônant entre quatre archanges. Le Palatium, du nom de l’ancienne résidence des empereurs romains sur la colline du Palatin, se situe vers l’entrée de la basilique, tandis que le Christ se situe vers l’autel. Les personnages qui étaient primitivement représentés entre les colonnes (probablement l’empereur arien Théodoric et sa cour) ont été effacés et remplacés par des rideaux noués après la reprise de la ville par l’armée orthodoxe de Justinien en 540.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Ravenne, Église S. Apollinare Nuovo
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 09/06/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.