Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Saint André refusant d’adorer les idoles (esquisse) - Deshays
Saint André refusant d’adorer les idoles (esquisse) - Deshays Auteur : Deshays, Jean-Baptiste (1729-1765)

Datation : 1758   (date conjecturale)

Source textuelle : J. de Voragine, La Légende dorée, Saint André GF, t. I, p. 37

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Saint André
Dispositif : Apparition, songe

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 53 * Largeur 29,5 cm

Lieu de conservation : Albuquerque, University Art Museum, University of New Mexico

Bibliographie : DA Rosenthal, La grande manière Hist&relig p in France 1700-1800, Rochester 1987, n° 16, p. 86
Notice n° A3205   (n°9 sur 55)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Saint André refusant d’adorer les idoles - Deshays

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Esquisse pour la peinture qui servit à Deshays de morceau de réception à l’Académie royale de peinture en 1758 et fut exposée au Salon de 1759. Deshays, au moment de son départ pour Rome (1753) avait déjà reçu commande pour un Saint André mis au tombeau, destiné à l’église Saint-André-de-la-Porte-aux-Fèves, à Rouen. De 1757 à 1761, il travailla à deux autres peintures destinées à constituer un Cycle de saint André. Les trois peintures sont actuellement au musée des beaux-arts de Rouen.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Albuquerque, University Art Museum, University of New Mexico
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 11/02/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.