Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Bohémienne (Tenture des jeux russiens) - Boucher
La Bohémienne (Tenture des jeux russiens) - Boucher Auteur : Boucher, François (1703-1770)

Datation : entre 1736 et 1738   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Sujet de genre. Bonne aventure

Nature de l’image : Tapisserie
Technique utilisée : Laine et soie (Beauvais)
Dimensions :  Hauteur 292 * Largeur 202 cm

Lieu de conservation : New York, The Metropolitan Museum of Art, don de Mary Ann Robertson

Bibliographie : Montebello, Laing, Marandel, Rosenberg, Boucher (cat), RMN, 1986, n° 87, p. 337
Notice n° A3143   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Diseuse de bonne aventure (Tenture des jeux russiens) - Leprince // Le dénicheur d’oiseaux (Tenture des jeux russiens) - Leprince // On ne peut pas penser à tout. La laitière (Tenture des jeux russiens) - Leprince

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. La Bohémienne appartient à la suite des « Fêtes italiennes », qui comporte une tapisserie double, « L’opérateur et La curiosité » dont le carton doit dater de 1736 si l’on en croit l’inscription sur le rocher, et trois tapisseries simples, « La Bohémienne », « La Collation » et « Le jardinier ». La Bohémienne fut tissée 13 fois entre 1738 et 1762.

Analyse de l’image :
     Assise au centre de la composition, devant ses moutons, tenant sa houlette entre ses genoux, la bergère au cou orné d’un ruban tend la main vers la jeune Bohémienne, qui porte un enfant sur son dos. L’enfant regarde le spectateur. Levant l’index droit pour marteler sa conclusion, la Bohémienne a déjà fini sa prédiction, comme l’indique son regard, déjà dirigé vers la cliente suivante : sous la bergère au ruban de cou, en effet, sa compagne penchée en avant tient déjà son avant-bras droit levé devant elle, sous son menton, prête à le tendre à son tour vers la Bohémienne. La Bohémienne est donc partagée entre une prédiction qui s’achève, signifiée par ses mains, et une autre qui va suivre, annoncée par son regard. Sur la gauche, toujours plus en contrebas, un berger tend de la main gauche une couronne de fleurs dont la destination n’est pas claire. Est-elle adressée à la troisième bergère, dont la tête retournée se trouve juste en dessous, et qui donc ne peut la voir ? C’est peu probable. Celle-ci, assise

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : New York, The Metropolitan Museum of Art
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/01/2005
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.