Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Joconde - Fragonard
Joconde - Fragonard Auteur : Fragonard, Jean-Honoré (1732-1806)

Cette notice fait partie d’une série : Manuscrit des Contes et nouvelles en vers de La Fontaine illustré par Fragonard (pièce ou n° 1 / 57)

Datation : entre 1765 et 1777

Sources textuelles : La Fontaine, Contes et nouvelles, Joconde Nouvelle tirée de l’Arioste (Pléiade, p. 559 ; notice p. 1346)
Roland furieux, chant 28 (Récits à Rodomont ; Joconde) stances 1-74

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objet indexé dans l’image : Lit

Nature de l’image : Dessin (lavis)
Technique utilisée : Lavis de bistre passé au pinceau et à la plume sur traces de pierre noire
Dimensions :  Hauteur 20,4 * Largeur 14 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Petit Palais

Bibliographie : Th. Burollet, J.-L. de Los Llanos, Fragonard & le dess. fçs, Paris-Musées, 1992, n° 128, p. 201
Notice n° A2854   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. Le dessin est gravé par Lingée et publié en 1795.

Analyse de l’image :
    Fragonard représente le dernier épisode du conte, lorsque Astolphe et Joconde, croyant avoir trouvé la solution idéale pour posséder une femme fidèle, décident de dormir ensemble avec Fiammette qu’ils se partageront tour à tour (Fiammette est le nom de la jeune fille chez l’Arioste ; elle n’a pas de nom chez La Fontaine). Mais Fiammette retrouve son amant dans une des auberges où ils sont de passage et lui donne rendez-vous de nuit entre ses deux maris...
   
   Dites-moi seulement dorment-ils tous deux ?
    Oui, reprit-elle ; mais entre eux
   Il faut que toute nuit je demeure couchée :
   Et tandis que je suis avec l’un empêchée,
   L’autre attend sans mot dire, et s’endort bien souvent,
    Tant que le siège soit vacant,
   C’est là leur mot. Le gars dit à l’instant :
   Je vous irai trouver pendant leur premier somme.
    Elle reprit : Ah ! gardez-vous en bien ;
    Vous seriez un mauvais homme.
    Non, non, dit-il, ne craignez rien,
    Et laissez ouverte la porte.
    La porte ouverte elle laissa :
    Le galant vint et s’approcha
    Des pieds du lit ; puis fit en sorte,
    Qu’entre les draps il se glissa :
    Et Dieu sait comme il se plaça ;
    Et comme enfin tout se passa :
    Et de ceci, ni de cela,
    Ne se douta le moins du monde,
    Ni le roi lombard, ni Joconde.
   

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris-Musées, SPADEM, photographie Patrick Pierrain
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 21/10/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.