Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Trinité - André Roublev
Trinité - André Roublev Auteur : Roublev, André (1360-1430)

Datation : entre 1425 et 1427

Source textuelle : Genèse XVIII, 6-15 (Bible de Jérusalem, p. 59)

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Abraham et les trois anges

Nature de l’image : Icône

Lieu de conservation : Moscou, Galerie Trétiakov

Bibliographie : GI Vzdornov, La Trinité d’A Roublev Anthologie, Iskusstvo, 1981
Notice n° A2713   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. L’icône fut peinte sous Nikône, second hégoumène du Monastère de la Trinité Saint-Serge à Moscou, qui en devint le Supérieur en 1397 et mourut en 1427. Durant cette période, dans l’enceinte du monastère deux nouvelles églises furent construites et dédiées à la Trinité, la première, une église de bois, en 1411, la seconde, une cathédrale de pierre, en 1422-1424. On sait que Roublev peignit l’icône pour l’une de ces deux églises. La Vie de Nikône écrite par Pachomius le Serbe au milieu du quinzième siècle raconte qu’André Roublev et Daniel Chorny son associé furent invités au Monastère à l’occasion de la dédicace de la cathédrale en pierre de la Trinité, ce qui a fait penser à de nombreux spécialistes que c’est à cette occasion qu’il peignit l’icône. L’icône demeura sur l’iconostase de la cathédrale de la Trinité Saint-Serge jusqu’en 1929.

Analyse de l’image :
    Au fond à gauche est représentée la maison d’Abraham. Au centre, l’ange vêtu de rouge et de bleu (le rouge de la Passion et le bleu de la Foi) représenterait le Christ. Sa main droite bénit le repas, en préfiguration de la Cène. A gauche, l’ange vers lequel les deux autres inclinent la tête représenterait Dieu le Père, dont le visage plein de compassion exprimerait, selon V. N. Lazarev la douleur du sacrifice à venir de son fils. Le Père est représenté sous les fondations de la maison d’Abraham, tandis que derrière le Fils jaillit un arbre vert, symbole de la nouvelle foi.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Moscou, Galerie Trétiakov
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 22/09/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.