Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Caïus Mucius Scævola mettant sa main droite au feu - Boucher
Caïus Mucius Scævola mettant sa main droite au feu - Boucher Auteur : Boucher, François (1703-1770)

Datation : entre 1727 et 1729

Source textuelle : Tite-Live, Histoire romaine, livre II Chapitre XII (Budé pp. 19-20)

Sujet de l’image : Sujet historique. Mucius Scævola

Objets indexés dans l’image :
Autel / Marches

Nature de l’image : Dessin
Dimensions :  Hauteur 46,7 * Largeur 38,1 cm

Lieu de conservation : Austin, Jack S. Blanton Museum of Art, The University of Texas, The Suida-Manning Collection (60.1999)

Bibliographie : Alastair Laing, The Drawings of F Boucher, The Frick Coll., NY, 2003, n° 6, p. 51
Notice n° A2707   (n°5 sur 80)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Exécuté probablement au début du séjour de Boucher à Rome, ce qui expliquerait le choix de ce sujet romain alors peu illustré en France.

Analyse de l’image :
     Curieusement, c’est sa main gauche que Scævola met sur le feu dans le dessin. On a pensé que le dessin avait été exécuté à partir du tableau du musée de l’hôtel Sandelin à Saint-Omer dans le but de réaliser ensuite une gravure (inversée, donc). Mais le dessin est moins fini que la toile et trop esquissé pour être gravé. D’autre part, Mucius tient encore dans sa main l’épée avec laquelle il a assassiné le secrétaire de Porsenna. Soit Boucher connaissait mal l’histoire (mais il avait une bonne culture classique), soit, plus vraisemblablement, il l’avait relue un peu vite avant de faire le dessin. (D’après Alastair Laing, voir bibliographie)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Austin, Jack S. Blanton Museum of Art, The University of Texas
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/09/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.