Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Martyre de saint Marc & de saint Marcellien - Véronèse
Le Martyre de saint Marc & de saint Marcellien - Véronèse Auteur : Véronèse, Paolo Caliari dit Paul (1528-1588)

Datation : 1565

Sujet de l’image : Église et saints

Objets indexés dans l’image :
Balustrade / Chien / Colonnes / Marches / Perspective d’architecture

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 67,5 * Largeur 96 cm

Lieu de conservation : Oslo, Nasjonalgalleriet, NG.M.102

Bibliographie : Andreas Priever, Paolo Caliari, dit Véronèse, Cologne, Könemann, 2000, n° 79, p. 87
Notice n° A2480   (n°14 sur 80)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. L’original (355x540 cm) fut peint pour San Sebastiano à Venise et achevé en 1565 selon Ridolfi.

Analyse de l’image :
     « Marc et Marcellien étaient frères et issus d’une des premières familles de Rome. Ils furent convertis à la foi dès leur jeunesse. Arrêtés sous l’empereur Dioclétien, on les jeta dans une prison; après quelques interrogatoires qui démontrèrent leur fermeté dans la foi, Chromace, préfet de la ville, les condamna à avoir la tête tranchée, après un délai de trente jours. Les deux frères furent alors transportés dans la maison de Nicostrate, greffier du préfet et leur gardien. Tranquillin, leur père, Marcie, leur mère, leurs femmes et leurs jeunes enfants vinrent tour à tour se jeter à leurs pieds, les arroser de larmes, et leur adresser les paroles les plus capables de toucher leur coeur. Les généreux martyrs, attendris par ce spectacle si touchant, commençaient à joindre leurs larmes à celles de leurs parents, de leurs femmes et de leurs enfants, et il y avait à craindre que l’amour ne fît faillir ceux que les supplices avaient trouvés invincibles. Saint Sébastien, capitaine de la première compagnie des ga

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Oslo, Nasjonalgalleriet
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.museumsnett.no/nasjonalgalleriet/
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 02/06/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.