Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Roland face au taureau du jardin de Falerine (RolAm trad Lesage 1717 fig.11)
Roland face au taureau du jardin de Falerine (RolAm trad Lesage 1717 fig.11)
Cette notice fait partie d’une série : Nelle traduction de Roland l’Amoureux [par Lesage], Paris, Pierre Ribou, 1717 (pièce ou n° 11 / 18)

Datation : 1717

Source textuelle : Boiardo, Orlando innamorato / Roland amoureux, 1483, 1495 Livre IV, chapitre XI dans l’adaptation de Lesage

Sujet de l’image : Fiction, 15e siècle. Orlando inamorato
Dispositif : Accueil, rencontre, reconnaissance

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art, YD-2204 et 2205

Bibliographie : Lesage trad Roland l’Amoureux, éd Denise Alexandre-Gras, Pub. U St-Étienne, 2001, p. 215
Notice n° A1776   (n°11 sur 18)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Au-dessus d ela gravure, à gauche « Tom. 2. p. 86 »

Analyse de l’image :
     Après avoir délivré Origile de Falerine, Roland s’avance dans le jardin : il tue d’abord d’une pierre le dragon qui gardait l’une de ses portes, puis il ôte l’épée Balisarde des mains de la fée et avec ses vêtements il l’attache. Puis il s’avance vers le palais et rencintre un taureau avec des cornes de feu : Roland lui coupe ses cornes avec l’épée Balisarde.
    Roland rencontrera plus loin une mule à l’entrée du palais.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/10/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 05/09/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.