Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La famille heureuse - Greuze
La famille heureuse - Greuze Auteur : Greuze, Jean-Baptiste (1725-1805)

Datation : 1765   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Sujet de genre. Scène d’intérieur

Objets indexés dans l’image :
Cheminée / Chien / Ecran de cheminée / Rideau / Spectateur factice (portrait, statue) / Statuette / Table / Tableau sur le mur

Nature de l’image : Dessin à la plume
Technique utilisée : Plume, pinceau, lavis gris et encre de Chine avec des touches de sépia
Dimensions :  Hauteur 45,7 * Largeur 40 cm

Lieu de conservation : Saint-Pétersbourg, Ermitage

Bibliographie : Edgar Munhall, Greuze the Draftsman, Merrel, Londres/Frick Collection, NY, 2002, n° 28, p. 103
Notice n° A1634   (n°4 sur 28)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Scène d’intérieur - Greuze // Le Déjeuner - Boucher // La pauvre famille - Greuze

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Entré en 1924 à l’Ermitage en provenance du musée de l’Académie des beaux-arts de Leningrad.
3. Greuze retravaille ici un dessin actuellement conservé à l’Albertina de Vienne (voir lien). Il introduit deux regards sur la scène primitive, qui n’en comportait aucun : le regard du père, qu’il ajoute à droite, et le regard du portrait qui apparaît sur le mur au-dessus de la mère. La composition d’ensemble n’est pas sans rappeler le tableau de Boucher, « Le Déjeuner » (rapprochement d’Irina Novosselskaya, voir lien), notamment pour l’aménagement intérieur : voir par exemple la poupée aux pieds de la fillette.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Saint-Pétersbourg, Ermitage
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Bases de données et sites internet
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/09/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.