Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Mercure, Hersé et Aglaure - d’après Véronèse
Mercure, Hersé et Aglaure - d’après Véronèse Auteur : Véronèse, Paolo Caliari dit Paul (1528-1588)
Graveur : Moitte, Pierre Etienne, peintre et graveur au burin (1722-1780)

Cette notice fait partie d’une série : [Louis-Abel de Bonafous], Galerie du Palais Royal, Paris, Couché/Bouillard, 1786 (pièce ou n° 0 / 130)

Datation : entre 1802 et 1818   (date conjecturale)

Source textuelle : Ovide, Métamorphoses, 02 (Phaéthon/Héliades/Callisto/Ocyrhoé/Aglaure/Europe) v. 708-832

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Mercure, Hersé et Aglaure
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art
Notice n° A1547   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Mercure, Hersé et Aglauros - Véronèse // Mercure entre chez Hersé malgré Aglaure (Métamorphoses Banier 1767) - Gravelot

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Sous la gravure, à gauche « Paul Veronese pinx[i]t », à droite « Moitte sculp[sit] » Dessous, on peut lire : « MERCURE, HERSÉ ET AGLAURE. De la Galerie du Palais d’Orleans. ÉCOLE VÉNITIENNE. Ve TABLEAU DE PAUL CALIARI DIT PAUL VERONÈSE Peint sur toile, hauteur 7 pieds 1 pouce, largeur 5 pieds 4 pouces. C’est en vain qu’Aglaure fille de Cécrops Roi d’Athènes veut empêcher Mercure d’entrer. Ce dieu la touche avec son caducée et la métamorphose en pierre. Hersé négligemment assise, le sein à demi-nu, reste immobile à la vue de son amant. Sa tranquillité fait présumer qu’elle ne voit pas encore dans sa sœur confidente de ses amours, une rivale victime de la haine de Pallas. Les connoisseurs qui regardent ce tableau comme l’un des plus parfaits de Paul Véronèse apportent en témoignage de leur opinion, la signature du maître, qui se rencontre assez rarement sur ses ouvrages. » 2. La présentation, sans les armoiries du duc d’Orléans (même composition que L’Embrasement de Sodome, du même peintre), indique une com

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 2301846 du 31/01/20
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 22/08/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 22/01/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.