Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’embrasement de Sodome - d’après Véronèse
L’embrasement de Sodome - d’après Véronèse Auteur : Véronèse, Paolo Caliari dit Paul (1528-1588)
Œuvre signée.
Graveur : Couché, Jacques (graveur au burin né en 1759, mort après 1802)

Cette notice fait partie d’une série : [Louis-Abel de Bonafous], Galerie du Palais Royal, Paris, Couché/Bouillard, 1786 (pièce ou n° 0 / 130)

Datation : entre 1802 et 1818   (date conjecturale)

Source textuelle : Genèse 19, 1-26 (Bible de Jérusalem, p. 61)

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Loth
Dispositif : Procession, triomphe, fuite

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art
Notice n° A1539   (n°9 sur 18)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Loth et ses filles - Véronèse

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Sous la gravure à gauche « Paul Veronèse pinxit », à droite « J. Couché sculp[sit] » Dessous, on peut lire : « L’EMBRASEMENT DE SODÔME. De la Galerie du Palais d’Orléans. ECOLE VENITIENNE XIXe TABLEAU DE PAOLO CALIARI DIT PAUL VERONESE. Peint sur toile. Haut[eur] 2 pieds 11 pouces. Larg[eur] 5 pieds 8 pouces. Il est difficile de croire qu’un peintre religieux observateur de la vérité historique se déterminerait volontiers à traiter ce sujet qui n’est intelligible que par la réunion de plusieurs faits successifs. Car la peinture ne peut guères représenter que l’action du moment, et ce n’est qu’avec beaucoup d’adresse qu’elle fait presentir en même tems ce qui vient d’arriver et ce qui va se passer sans rompre l’unité du lieu et d’action. Ici Sodome est en feu, la femme de Loth est changée en statue de sel, un ange semble indiquer au neveu d’Abraham le lieu où il lui est permis de se retirer, mais l’on ne devine pas pourquoi l’esprit céleste qui est sur le premier plan a guidé assez maladroitement les jeune

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 2301846 du 31/01/20
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 22/08/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 22/01/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.