Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Renaud et Sacripant arrêtés par un valet (Rol furieux Venise Valgrisi 1562 ch2)
Renaud et Sacripant arrêtés par un valet (Rol furieux Venise Valgrisi 1562 ch2) Auteur : Dosso Dossi, Giovanni de Lutero dit (1489-90/1542)

Cette notice fait partie d’une série : Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, V. Valgrisi, 1562, con privilegio (pièce ou n° 2 / 46)

Datation : 1562

Source textuelle : Roland furieux, chant 02 (Bradamante trahie par Pinabel)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur bois
Dimensions :  Hauteur 21,1 * Largeur 13,7 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Résac yd 389
Notice n° A1495   (n°2 sur 46)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Combat d’Argant et de Tancrède (Jérusalem délivrée, ch6, 1590) - Castello // Renaud & Sacripant arrêtés par un valet (Roland furieux Venise Zatta 1776, ch2) // Le valet de l’ermite arrête Renaud & Sacripant (Roland furieux Anvers 1558, ch2) // Renaud & Sacripant arrêtés par un valet (Roland furieux Valvassori 1566, ch2) // Sacripant désarçonne Renaud (Roland furieux Franceschi 1584 ch2) - G. Porro

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Gravure imprimée surn page de gauche, en verso. La page est numérotée en haut à gauche, 12. En en-tête, au centre, CANTO [SECONDO, page de droite, p. 13]. Argument sur la page de droite : « Parte con finte larue vn’Eremita Fra duo riuali il periglioso gioco Sen va Rinaldo dou’ Amor l’inuita : Ma tosto il manda Carlo in altro loco. Cercando in tanto Bradamante ardita L’amato suo Ruggier, troua in suo loco Pinabel di Maganza, traditore, Da le cui man, quasi sepulta more. 3. L’édition Franceschi reprend la même composition, mais inversée, ce qui tend à confirmer l’emprunt. L’édition Valvassori reprend l’épisode du premier plan, sans inversion.

Analyse de l’image :
        Au premier plan, Renaud à gauche (RIN.) cherche à récupérer son cheval Bayard (BAIA.) que Sacripant lui a dérobé (SACR., str. 3). Comme Bayard n’est pas docile avec lui, Sacripant à droite descend de son cheval (str. 7). Dans son duel avec Sacripant, Renaud brise le bouclier de celui-ci grâce à son épée Flamberge (str. 10). Au second plan, au centre, Angélique (AN.) qui s’est enfuie rencontre un ermite magicien (ERE., str. 12) qui lui vient en aide : il évoque un esprit sous la forme d’un valet (VALL.) qui va s’interposer entre Renaud et Sacripant au 1er plan (str. 15-17. Le livre du nécormant n’est pas représenté : l’édition Valgrisi privilégie la rencontre d’Angélique et de l’ermite, c’est-à-dire la dimension narrative). Au centre à droite Angélique (AN.) s’enfuit et disparaît (cette figure d’Angélique disparaissant derrière un arbre est reprise de la gravure du chant I, au même endroit).    Dans la partie supérieure gauche, Renaud (RI.) qui a récupéré son cheval galope vers Paris en croyant poursuivre Angélique (PARI. str. 23). A Paris, Charlemagne lui demande d’aller chercher du renfort en « Bretagne », c’est-à-dire en Angleterre (str. 26). En haut au centre, le graveur a représenté Calais (CAL.), d’où Renaud fait voile vers l’Angleterre (INGHIL., str. 27).    Rupture narrative, str. 30. La partie supérieure de la gravure est scindée en deux narrations hétérogènes.    Dans la partie supérieure droite, Bradamante (BRA.) rejointe par un messager (MESS.) lui demandant du secours pour Marseille (str. 63), rencontre Pinabel (PIN., str. 34) qui se désole à genoux car la demoiselle qu’il accompagnait a été enlevée par le magicien Atlant monté sur son hippogriffe (str. 37). Au-dessus, toujours à droite, Bradamante descend dans le ravin accrochée à une branche que tient Pinabel, qui lui a prétendu qu’il y avait une demoiselle à sauver en bas (str. 72-73). Pinabel lâchera la branche et partira avec les deux chevaux, qu’on voit côte à côte sur la droite.


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 2301847 du 31/01/20    Cliché n° NBA088655
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 19/08/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.