Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Cloridan & Médor ; Guidon & Marphise (Roland furieux Valvassori 1566, ch19)
Cloridan & Médor ; Guidon & Marphise (Roland furieux Valvassori 1566, ch19)
Cette notice fait partie d’une série : Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, G. A. Valvassori, 1566 in-4° (pièce ou n° 19 / 50)

Datation : 1566

Source textuelle : Roland furieux, chant 19 (Angélique et Médor)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Montpellier, Médiathèque centrale d’agglomération Émile Zola, 10948 RES in-4°
Notice n° A1398   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Médor défend Dardinel, Angélique & Médor (RolFur Franceschi1584 ch19) - G. Porro // Médor défend Dardinel mort, Angélique & Médor (Rolfur Venise Valgrisi 1562 ch19) // Cloridan & Dardinel morts ; Guidon & Marphise (Roland furieux Anvers 1558, ch19)

Analyse de l’image :
        L’épisode représenté au premier plan reprend en l’inversant le second plan de la gravure de l’édition Valgrisi : Médor à genoux est blessé à la lance par l’un des compagnons de Zerbin au moment où celui-ci allait le grâcier. Sous Médor, on distingue Dardinel, son chef mort, dont il a vaillamment défendu le corps. A droite, depuis la forêt, Cloridan, le compagnon de Médor, décoche une flèche pour venir à son secours.     Au second plan, Angélique s’agenouille devant Médor pour soigner sa blessure. Sur la droite sont étendus les cadavres de Cloridan et de Dardinel. Derrière Angélique, le berger qui l’accompagne creuse un trou pour enterrer les deux morts. Dans le texte, Médor est le fossoyeur : cette erreur, commune avec l’édition Valgrisi, confirme l’emprunt.     Au troisième plan, à droite, on distingue la forêt des amours d’Angélique et de Médor. Au centre, sa pelle sur l’épaule, le berger rentre chez lui, suivi d’Angélique, qui tient par la bride le cheval, sur lequel elle a installé Médor.     Au fond, l’épisode d’Alexandrette est séparé délimité par la mer. A droite, Marphise et ses compagnons arrivent en bateau au port. A gauche, elle affronte Guidon dans l’arène.         De cette composition assez confuse on retiendra que le dessinateur a privilégié les éléments les plus héroïques du récit : à gauche, la grâce de Zerbin, au centre, le dévouement de Médor, à droite, le sursaut solidaire de Cloridan, qui avait commencé par s’enfuir, mais décide finalement de mourir aux côtés de son ami. L’épisode pastoral en revanche est pour ainsi dire omis.


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Montpellier, Benoît Tane
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Commande n°
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/05/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.