Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La trahison de Biren; Roger & l’orque (Roland furieux Valvassori 1566, ch10)
La trahison de Biren; Roger & l’orque (Roland furieux Valvassori 1566, ch10)
Cette notice fait partie d’une série : Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, G. A. Valvassori, 1566 in-4° (pièce ou n° 10 / 50)

Datation : 1566

Source textuelle : Roland furieux, chant 10 (Biren trahit Olympe, Roger et l’orque)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Montpellier, Médiathèque centrale d’agglomération Émile Zola, 10948 RES in-4°
Notice n° A1386   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Roger combat l’orque et sauve Angélique (Roland furieux, ch10, 1879) - Doré // Roger délivre Angélique de l’orque (Rol. furieux Brunet 1776, ch10) - Cochin // Roger délivre Angélique de l’orque (Roland furieux Anvers 1558, ch10) // Ariane à Naxos (Epîtres d’Ovide, trad. Octovien de Saint-Gelais, f°179v°)

Analyse de l’image :
       Au premier plan à droite, Biren quitte la tente d’Olympe, nu, en emportant ses vêtements dans ses bras, et s’apprête à prendre le bateau en abandonnant sa fiancée. Le graveur a repris en l’inversant et en la resserrant la composition du premier plan de la gravure dans l’édition Valgrisi. On retrouve du coup la même contradiction caractéristique des gravures narratives : le bateau dans lequel Biren s’apprête à monter pour abandonner Olympe le contient déjà, ainsi qu’Olympe ! C’est qu’il s’agit de figurer à la fois l’arrivée des trois personnages sur l’île dans l’après-midi, et le départ de deux d’entre eux dans la nuit.     Au second plan à droite, Olympe éplorée regarde s’éloigner le navire de Biren.     En haut à gauche, Roger sur son hippogriffe tente en vain de tuer l’orque avec sa lance. Au fond, Angélique est attachée au rocher devant l’île des Ébudiens.     Le graveur a donc décidé de supprimer tout ce qui dans la gravure de l’édition Valgrisi constituait le territoire central, à savoir le cheminement allégorique de Roger du palais d’Alcine vers le palais de Logistille. La composition s’ordonne selon une diagonale qui part du coin inférieur droit de la gravure : de Biren nu, l’œil passe à l’orque, puis à Angélique, comme si les nudités de Biren et d’Angélique, de part et d’autre de l’orque, se répondaient.     Faut-il donner un sens à ce face à face ? Est-ce la future trahison de Roger, au début du chant XI, qui est ici mise en regard de la trahison de Biren


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Montpellier, Benoît Tane
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 15/04/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.