Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Jacques se jette dans les bras du bourreau (Jacques le Fataliste Gueffier 1797)
Jacques se jette dans les bras du bourreau (Jacques le Fataliste Gueffier 1797)
Cette notice fait partie d’une série : Jacques le Fataliste et son maître, par Diderot. Paris, Gueffier, 1797. 3 in-12° (pièce ou n° 1 / 3)

Datation : 1797

Source textuelle : Diderot, Jacques le Fataliste (1778, 1797) Presses Pocket, p. 103

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Objets indexés dans l’image :
Chapeau / Chien / La scène a un public / Paysage à l’arrière-plan / Scène à trois / Tombeau, cercueil

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Y2 27640

Bibliographie : J. Thuillier, M. Hilaire, J.-L. Faure, Sébastien Bourdon (cat), RMN, 2000, n° 121.2, p. 264
Notice n° A1366   (n°1 sur 23)  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Au-dessus de la gravure, à gauche « Tom. I. », à droite « Pag. 173. » Sous la gravure : « Vous ne savez pas qui je suis ! » La gravure n’est pas signée. Elle a été insérée en tête du livre, face à la page de titre. Texte de la page 173 : « — Et non ! je vous dois la vie, et je ne saurais trop vous en remercier. — Vous ne savez pas qui je suis ? — N’êtes-vous pas le citoyen officieux qui m’a secouru, qui m’a saigné et qui m’a pansé lorsque mon cheval… — Il est vrai. — N’êtes-vous pas le citoyen honnête qui m’a repris ce cheval pour le même prix qu’il me l’avait vendu ? — Je le suis. Et Jacques de le rembrasser sur une joue et sur l’autre, et son maître de sourire, et les deux hiens debout, le nez en l’air et comme émerveillés d’une scène qu’ils voyaient pour la première fois. Jacques, après avoir ajouté à ses démonstrations de gratitude, force révérences, que son bienfaiteur ne lui rendait pas, et force souhaits qu’on recevait froidement, remonte sur son cheval et dit à son maître : j’ai la plus profonde

Analyse de l’image :
     A gauche, l’homme bien habillé et entouré de ses chiens est le bourreau, vers qui Jacques descendu de son cheval se précipite. A l’arrière-plan, sur la droite, le maître observe cette scène de reconnaissance parodique. L’alignement des arbres suggère le prolongement d’une route. La scène se déroule donc sur une route, à la croisée des chemins. Au premier plan, sur la gauche, les racines d’un arbre établissent une ligne d’ombre qui délimite l’espace restreint de la scène et pose une séparation entre notre œil de lecteur et la scène théâtrale de la représentation. Le cheval de Jacques, au premier plan à droite, et l’ombre qu’il projette sur le sol, contribuent également à établir cette séparation. Jacques est placé au centre de la gravure. Il change d’espace et fait écran entre le regard amusé du maître et le retrait gêné du bourreau. Le regard du maître, depuis le fond de la scène, métaphorise notre regard de spectateurs : nous partageons avec lui le « savoir du maître », qui annule la scène ; il n’est p

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Commande n° DEV-0611-020710    Cliché n° IFN-30088650
Localisation de la reproduction : Toulouse, Équipe de recherche Lettres, Langages et Arts
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/04/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 26/02/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.