Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Gradasse et Roger contre Atlant (Rol. furieux Brunet 1776, ch2) - Cochin
Gradasse et Roger contre Atlant (Rol. furieux Brunet 1776, ch2)  - Cochin Auteur : Cochin le jeune, Charles-Nicolas (1715-1790)
Œuvre signée.
Graveur : Ponce, Nicolas (1746-1831)

Cette notice fait partie d’une série : L’Arioste, Roland furieux, trad D’Ussieux ill Cochin/Moreau... Paris Brunet 1776 (pièce ou n° 4 / 92)

Datation : 1775   (Œuvre datée)

Source textuelle : Roland furieux, chant 02 (Bradamante trahie par Pinabel) str. 45-57

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Face à face agonistique

Objets indexés dans l’image :
Hippogriphe, Pégase, cheval ailé / Scène à trois

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Lunel, Bibliothèque municipale, Fonds Médard, G. 49
Notice n° A1287   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé et daté sous la gravure à gauche « C. N. Cochin Eques del. », au centre « 1775. », à droite « N. Ponce Sculp. »

Analyse de l’image :
         Cet épisode n’est jamais représenté dans les gravures du seizième siècle. Il appartient au récit de Pinabel, lorsque Bradamante le rencontre. Les récits dans le récit, très nombreux dans le texte de l’Ariosyte, sont systématiquement éludés dans les gravures anciennes, tant que la narration n’a pas supplanté la performance comme paradigme de référence.     Pinabel raconte comment, sa dame ayant été enlevée près de Rodonne, Gradasse, roi de Séricane, et Roger, guidés par le nain Brunel sont venus à son secours contre la magicien Atlant monté sur son hippogriffe (str. 45). Le nain n’est pas représenté sur la gravure, mais Pinabel, à l’arrière-plan, en bas à gauche, est représenté assistant au combat, qui ainsi, de performance, devient spectacle. Le bouclier magique d’Atlant est représenté ici encore recouvert d’une étoffe de soie. Une fois découvert, il éblouira et terrassera définitivement les combattants, qu’Atlant enlèvera dans son chateau d’acier qu’on distingue en haut de la gravure.     L’espace vague de la scène suggère ce qui l’a précédée (c’est la rencontre avec Pinabel qui a motivé le combat) et ce qui va suivre (c’est par la porte du chateau d’acier que disparaîtront les combattants). la synthèse de ces différents moments de la narration, qui ne sont plus traités comme autant de territoires narratifs, mais convergent vers le seul espace restreint (mais hypertrophié) de la scène, constitue le moment de la scène en instant prégnant.


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Montpellier, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/03/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.