Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Joachim rencontre Anne à la Porte dorée (Vie de la Vierge, fig4) - Dürer
Joachim rencontre Anne à la Porte dorée (Vie de la Vierge, fig4) - Dürer Auteur : Dürer, Albrecht (1471-1528)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Dürer, La Vie de la Vierge, cathédrale de Mdina, Malte (pièce ou n° 4 / 20)

Datation : entre 1502 et 1510

Sources textuelles : J. de Voragine, La Légende dorée, La Nativité de la bienheureuse Vierge Marie GF, t. II, pp. 174-175
Evangiles aprocyphes Évangile de Jacques

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Anne et Joachim

Objet indexé dans l’image : Scène à deux

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Mdina, cathédrale
Notice n° A1100   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le repas chez Simon (Speculum humanæ salvationis 10C23) // L’Offrande de Joachim est refusée (Vie de la Vierge, fig2) - Dürer

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé du monogramme AD en bas à gauche.

Analyse de l’image :
     Les retrouvailles d’Anne et de Joachim annoncent la conception de Marie. La Porte Dorée, à l’entrée de Jérusalem, est une porte close que l’on met parfois en relation avec la « porta clausa » de la Vision d’Ézéchiel, qui signifie pour les chrétiens la virginité de Marie. La porte est murée, mais Dürer n’a pas omis de représenter à droite une seconde porte, par laquelle on peut quand même passer. L’image tout entière d’autre part est comme encadrée dans une porte qui produit vis-à-vis de la scène un effet de seuil : on retrouve le même jeu d’ouverture/séparation avec l’espace vague du fond dans l’épisode précédent où le prêtre refuse l’offrande de Joachim.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Malte, San Gwann, P. E. G. Ltd
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Paris)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/01/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.