Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Tarquin et Lucrèce (version de Cambridge) - Titien
Tarquin et Lucrèce (version de Cambridge) - Titien Auteur : Titien, Tiziano Vecelli dit (1485 ou 1488-1576)

Datation : entre 1568 et 1571

Sources textuelles : Ovide, Fastes II, 761-852
Tite-Live, Histoire romaine, livre I Chapitre LVIII (Budé, p. 93)

Sujet de l’image : Sujet historique. Lucrèce
Dispositif : Scène sans espace

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 189 * Largeur 145 cm

Lieu de conservation : Cambridge, Fitzwilliam Museum

Bibliographie : Roland Krischel, Le Tintoret, Könemann, 2000, ill. 14, p. 19
Notice n° A1009   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Tarquin et Lucrèce (version de Vienne) - Titien // Tarquin et Lucrèce - Salviati // Térée viole Philomèle (Métamorphose Lyon 1557) - Bernard Salomon // Triste et chaste mort de la femme d’un muletier (Heptaméron, Amsterdam, 1698) // Lucrèce et Tarquin - Cornelis Cort d’après Titien

Analyse de l’image :
    Tarquin pour violer Lucrèce place un genou entre ses cuisses et la menace directement de son poignard. Le gamin qui assiste derrière lui à la scène est peut-être le jeune soldat qui, selon Tite-Live, accompagna Tarquin lors de sa visite à Lucrèce. Il surprend par effraction, en soulevant le rideau refermé du lit, le viol, mais ne voit pas derrière Tarquin la nudité de Lucrèce, qui nous est à nous livrée. Le gamin n’est ni un complice, ni un accusateur : il dit simplement la possibilité d’un regard porté par effraction sur une scène réputée sans témoins.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cambridge, Fitzwilliam Museum
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 13/11/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.