Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’odalisque brune - Boucher
L’odalisque brune - Boucher Auteur : Boucher, François (1703-1770)
Œuvre signée.

Datation : 1745   (date conjecturale)   (Œuvre datée)

Sujet de l’image : Sujet de genre. Scène d’intérieur
Dispositif : Personnage unique

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 53,5 * Largeur 64,5 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, RF 2140

Bibliographie : Montebello, Laing, Marandel, Rosenberg, Boucher (cat), RMN, 1986, n° 48, p. 218
Notice n° A1001   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Femme sur un sopha - Boucher

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sur la table basse : f. Boucher 174[5?]

Analyse de l’image :
    Le tableau serait un portrait de Mme Boucher. Tout le tableau est fondé sur le pli : pli à la fesse, pli au cou selon le même Y, pli de l’étoffe de velours bleu, pli du tapis, que le pied de la table vient d’agripper lorsque la jeune femme l’a approchée d’elle. Le pli s’oppose à la régularité géométrique du mur et du coussin. Le pli fait scène et concentre tous les plaisirs que la toile offre à l’œil : le pli apporte à l’œil la satisfaction scopique. La jeune femme se retourne, surprise, dérangée par nous, spectateurs. Nous pénétrons dans un espace intime qui ne nous était pas destiné... Mais juste avant elle avait roulé du dos sur le ventre pour s’approcher de la table. Ce pivotement est suggéré par la position des bras, qui semblent tournoyer autour de l’oreiller. La transgression de l’espace restreint par le regard du spectateur est métaphorisée par le franchissement des lignes horizontales du premier plan : le pied de la jeune femme à droite traverse la ligne formée par la frontière du tapis rose et du d

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 05/11/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.