Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Didon et Énée - François Perrier
Didon et Énée - François Perrier Auteur : Perrier, François, dit le Bourguignon (1584 ou 1590-1650)
Œuvre signée.
Graveur : Garnier, Antoine, graveur à Paris entre 1625 et 1646

Datation : 1633

Source textuelle : Virgile, Énéide, Chant 04 (Passion et suicide de Didon) v. 259-278

Sujet de l’image : Énéide. Didon
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Balustrade / Caducée / Fontaine / Génie, dieu ou ange volant / La scène est observée par effraction / Pilastres / Putto / putti / Sol en damier

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes , SNR-1 (PERRIER, Fra) ou SNR-3 (PERRIER, François)

Bibliographie : J. Thuillier, B. Brejon de Lavergnée, D. Lavalle, Vouet (cat), RMN, 1990, p. 45
Notice n° A0917   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Problème d’attribution des auteurs.
1. En bas à gauche, dans l’image : « Francis. Perrier jnuen »
2. Recueil : œuvre de François Perrier.
Attribution conjecturale à Antoine Garnier.

Analyse de l’image :
     Envoyé par Jupiter pour contrer les desseins de Junon, Mercure vient trouver Énée qui préside aux embellissements de Carthage. Il lui annonce qu’il est temps de quitter Didon pour aller fonder le royaume d’Italie. Chez Virgile, Didon n’assiste pas à cette scène.
    Perrier s’inspire-t-il d’une adaptation contemporaine pour le théâtre ou l’opéra ? Perrier a voulu représenter tous les éléments du drame : l’appel de Mercure, le visage désespéré de Didon, le geste de Cupidon cherchant à retenir Énée, le regard encore amoureux que jette Énée sur Didon. Le flambeau jeté à terre est le flambeau de l’hymen, que Vénus s’apprêtait à célébrer entre les deux amants à l’instigation de Junon.
    Qui est le personnage qui épie la scène, derrière l’épaule d’Énée ? Peut-être Anna, la sœur de Didon et la confidente de sa passion ?

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 24/10/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 05/01/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.