Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Combat de Guidon et de Marphise ? (Roland furieux, ch19, 1570)
Combat de Guidon et de Marphise ? (Roland furieux, ch19, 1570)
Cette notice fait partie d’une série : Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, F. Rampazetto, 1570 (pièce ou n° 19 / 45)

Datation : 1570

Source textuelle : Roland furieux, chant 19 (Angélique et Médor)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Face à face agonistique

Objets indexés dans l’image :
Cheval / Dais / La scène a un public / Paysage à l’arrière-plan / Pont / Tente

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Toulouse, Bibliothèque municipale, Fac 2975
Notice n° A0598   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Roger tue Ériphile (Roland furieux Anvers 1558, ch7) // Bradamante devant la Roche-Tristan (Rolfur Valvassori 1566, ch32)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Problème d’attribution des auteurs.
3. Bnf Rés Yd 247

Analyse de l’image :
         Marphise et ses compagnons, détournés par une tempête, on abordé à Alexandrette en Syrie. Ce royaume est gouverné par les femmes, qui, pour venger une ancienne trahison des hommes, imposent à tous les arrivants une terrible épreuve : l’un d’eux doit combattre seul dix chevaliers, puis triompher au lit de dix femmes en une nuit. Marphise, quoique femme, relève le défi. Elle tue neuf chevaliers puis combat le dixième, Guidon, sans parvenir à l’emporter sur lui. A la tombée de la nuit, Guidon offre à Marphise l’hospitalité puis décide de s’enfuir avec elle et ses compagnons.     Lors du combat de Guidon et de Marphise, celle-ci est en armes et il est impossible de reconnaître qu’elle est une femme. Le combat a lieu dans une arène, en ville, et non à la campagne, près d’un pont. Il a pour public la cité entière des femmes, et non les seules deux spectatrices qu’on distingue en haut à droite. La gravure est donc peu fidèle au texte : si le bouclier brandi par la guerrière représente bien un crapaud, il est possible que l’image ait été conçue pour illustrer le combat de Roger et d’Ériphile au chant VI, puis réutilisée pour le chant XIX.     Autre étrangeté : les combattants ne s’affrontent pas à la lance, mais à l’épée.


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Mairie de Toulouse
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 466 du 26/07/20    Cliché n°
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.