Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les Noces d’Angélique et de Médor (carton de tapisserie) - Charles Coypel
Les Noces d’Angélique et de Médor (carton de tapisserie) - Charles Coypel Auteur : Coypel, Charles-Antoine (1694-1752)

Datation : entre 1747 et 1751

Source textuelle : Roland furieux, chant 19 (Angélique et Médor) stances 34-36

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Composition narrative. Plusieurs épisodes

Objets indexés dans l’image :
Arcade / Autre scène au second plan / Inscription / La scène a un public / Les personnages font cercle autour de la scène / Mur de fond / Personnage de dos / Spectateur au premier plan / Statue

Nature de l’image : Carton de tapisserie

Lieu de conservation : Nantes, Musée des Beaux-Arts
Notice n° A0458   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Bacchus et Ariane - Antoine Coypel

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions à l’intérieur de l’image (hors signature et date).
1. Sur l’arbre que montre à droite Médor à Angélique, on peut lire les vers de Quinault, qui ont donné lieu à un air célèbre de Lulli : « Que Médor est heureux. Angélique a comblé ses vœux »
2. Il s’agissait d’illustrer l’opéra de Lully, livret de Quinault d’après l’Arioste.
3. La tapisserie des Gobelins est au musée du Louvre

Analyse de l’image :
     A droite, Médor montre à Angélique l’inscription qu’il a gravée sur l’arbre : ce sont les vers de Quinault pour l’air de la consommation amoureuse. Angélique et Médor sont vêtus en bergers.
    A gauche, changement de décor : dans une grotte artificielle aménagée à la manière des grottes des jardins de Versailles, Angélique en robe rose et Médor dansent un ballet nuptial. Entre la grotte et l’arbre est figurée une troisième scène : Roland furieux se jette aux pieds d’Angélique.
    Bien que la tapisserie représente trois « fragments d’opéra », il ne s’agit pas à proprement parler d’une composition narrative : les spectateurs assemblés à gauche et à droite de la composition soulignent la théâtralité de la scène, qui s’articule autour de deux espaces, le talus de droite avec l’inscription, ou espace restreint, et la grotte de gauche avec le ballet nuptial, espace vague traité dans de steintes plus claires et depuis lequel une ouverture vers le lointain est ménagée. Le face à face d’Angélique et de Roland se pr


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Nantes, Musée des Beaux-Arts
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.