Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Tête de Pompée présentée à César - Lagrenée
La Tête de Pompée présentée à César - Lagrenée Auteur : Lagrenée dit l’aîné, Louis-Jean-François (1725-1805)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Salon de 1767, commande de Stanislas-Auguste pour le château de Varsovie (pièce ou n° 21 / 243)

Datation : 1767   (Œuvre datée)

Sources textuelles : Corneille, Pierre (1606-1684) Pompée, III, 1
Lucain, Marcus Annæus Lucanus (39-65) Pharsale, IX, 1011-1108

Sujet de l’image : Sujet historique. César et Pompée
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
La scène a un public / Les personnages font cercle autour de la scène / Scène à trois / Tête coupée / Ville, citadelle à l’arrière-plan

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 296 * Largeur 157 cm

Lieu de conservation : Varsovie, Château royal, inv 130911

Bibliographie : J. Chouillet, R. May, E.-M. Bukdahl, Diderot & la crit. de Salon, Langres, 1984, n° 22, p. 92, LF pol 58 EE 8°.
Marc Sandoz, Louis (Jean, François) Lagrenée, Editart-Les Quatre Chemins, 1983, n° 167, p. 208 Voir également Diderot, Salon de 1767, DPV XVI 144
Notice n° A0339   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : César remet Cléopâtre sur le trône d’Égypte - Pierre de Cortone // Molière dans le rôle de César (Corneille, La Mort de Pompée) - Mignard // Adrienne Lecouvreur en Cornélie (Corneille, La Mort de Pompée) - Coypel // La Tête de Pompée présentée à César - Tiepolo // La Mort de Pompée (Boccace, De Casibus, Bnf ms français 236)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signée et datée L. Lagrenée 1767 2. Décoration du grand salon du château royal à Varsovie, avec la Continence de Scipion, par Vien, Le roi scythe Silurus donnant à ses fils ses derniers avis, par Hallé, César aux pieds de la statue d’Alexandre par Vien. L’idée de justice devait être représentée par La Continence de Scipion, l’idée d’émulation, par César devant la statue d’Alexandre, l’idée de magnanimité, par La Tête de Pompée présentée à César, l’idée de concorde, par Scilurus, roi des Scythes, fait rassembler ses enfants. 3. Tiepolo en 1743 peignit le même sujet pour le Prince Electeur Frederic Christian de Saxe. Ce tableau était réputé perdu. Lui ou une réplique a été exposé à la Galerie Stair Sainty.

Analyse de l’image :
    Livret du Salon de 1767 :
    « Par M. La Grenée, Professeur.
    20. […]
    21. La Tête de Pompée présentée à César.
    Tableau ceintré, de 9 pieds 3 pouces de haut, sur 3 pieds de large, destiné pour la Chambre à coucher du Roi à Belle-Vue. »
   
    « César après la bataille de Pharsale poursuivit Pompée jusqu’en Egypte où il s’était réfugié. Ptolémée par les conseils de ses ministres lui ayant fait couper la tête croyant par là faire sa cour à César, la lui envoya comme il abordait en Égypte. Théodotus après sa harangue lui dit : Entre tous les présents que je suis chargé de vous remettre de la part de Ptolémée, en voici un qui vous sera sans doute le plus agréable. En disant ces mots, il découvrit cette tête. César ayant jeté les yeux dessus reconnut ce grand homme et rejeta avec indignation cet horrible présent. » (Livre, pp. 44-45.)
   Vraisemblablement d’après l’Histoire ancienne de Rollin, t. 10.
   
   Mercure de France, octobre 1767, p. 165 :
    « Dans le second tableau, peint par M. La Grenée, on voit César repoussant avec indignation la tête de Pompée que lui présente Septimius. Les expressions y sont frappantes, mais les attraits d’un brillant coloris font un contraste heureux avec la terreur qu’inspire ce spectacle. Ainsi l’art adoucit les horreurs accidentelles de la vérité & fait la rendre toujours aimable. »


Sujet de recherche : S. Lojkine, L’Œil révolté, chap. 2, Les figures et le moment
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Varsovie, Château royal
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/12/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.