Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Armide surprenant Renaud endormi (version de Londres) - Poussin
Armide surprenant Renaud endormi (version de Londres) - Poussin Auteur : Poussin, Nicolas (1594-1665)

Datation : entre 1628 et 1630   (Œuvre datée)

Source textuelle : La Jérusalem délivrée, chant 14 (Songe de Godefroy)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Casque, bouclier au sol / Cupidon / Paysage à l’arrière-plan / Personnage endormi ou évanoui / Scène à trois

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 82,2 * Largeur 109, cm

Lieu de conservation : Londres, Dulwich picture gallery

Bibliographie : P. Rosenberg et L. A. Prat, Nicolas Poussin (cat), RMN, 1994, n° 25, p. 171
Notice n° A0295   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Armide surprenant Renaud endormi (version de Moscou) - Poussin

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. La gravure d’Audran semble indiquer que le tableau était à Paris à la fin du XVIIe siècle et encore en 1722 (gravure de Pierre Dupin). Sans doute vente anonyme, Londres, Christie’s, 29 avril 1788, n°88. Noël Desenfans en 1804. Légué à sa mort à sir Fra,cis Bourgeois et par ce dernier au Dulwich College en 1811.

Analyse de l’image :
    Le chevalier Renaud a été endormi grâce aux sortilèges envoyés par la magicienne Armide, qui se trouvait à l’affût, ayant envoyé au-devant d’elle, dans la rivière, une sirène. Armide s’approche maintenant de Renaud pour le poignarder, conformément à la mission qui lui a été confiée par les puissances de l’Enfer pour empêcher le succès du siège de Jérusalem par les Croisés. Mais au moment de tuer Renaud, Armide découvre son visage et en tombe amoureuse. Elle l’enlèvera sur son char ailé pour l’enfermer dans son château des îles fortunées. Voir Le Tasse, La Jérusalem délivrée, XIV, 65-67


Sujet de recherche : S. Lojkine, La Scène de roman, chap. 2 (La Jerusalem délivrée)
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Londres, Dulwich picture gallery
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.