Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Descente de croix au flambeau - Rembrandt
Descente de croix au flambeau - Rembrandt Auteur : Rembrandt Harmensz (ou Harmenszoon) van Rijn (1606-1669)

Datation : 1654

Sources textuelles : Évangile de Matthieu XXVII, 57-61 (Bible de Jérusalem, p. 1728)
Évangile de Marc XV, 42-47 (Bible de Jérusalem, p. 1756)
Évangile de Luc XXIII, 50-56
Évangile de Jean XIX, 38-42

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. La Descente de croix
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Autre scène au second plan / Linceul

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, eau-forte
Technique utilisée : Eau-forte et pointe sèche
Dimensions :  Hauteur 21,1 * Largeur 16,3 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Petit Palais, collection Dutuit, inv. Dut. 7764

Bibliographie : S. de Bussière, Rembrandt. Eaux-fortes, coll. Dutuit, Pt-Palais, P-Musée, 1986, n° 122, p. 246, B. 83.
Notice n° A0241   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La grande descente de croix (eau-forte) - Rembrandt // Le sacrifice d’Abraham (version peinte) - Rembrandt

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé : « Rembrandt f. 1654 »

Analyse de l’image :
     Il y a dans cette composition deux draps : l’un reçoit immédiatement le corps du Cjrist et amortit la descente de croix; l’autre, probablement destiné à devenir le suaire, est étalé sur la civière vide du premier plan. Toute l’audace de la composition tient au fait que le premier plan est vide; ce n’est qu’au second plan que se déroule la scène qui donne son titre à la gravure. Le linceul vide signifie la mort du Christ. Rembrandt, fasciné par ce moment de la déposition de croix qui est le moment de la désespérance spirituelle absolue, l’a représenté maintes fois, en dessin, à la gravure, en peinture. Le clair obscur ne se contente pas de détacher les deux linges blancs et de mettre en raelation le drap plein et le drap vide. Il place en pleine lumière les jambes du Christ, tandis que sa tête, déportée sur la droite, se perd dans la pénombre : ce corps réduit à des jambes devient insignifiant. Au centre de la composition, la main d’un homme se dresse pour recevoir, protéger la tête tombante du Christ


Sujet de recherche : S. Lojkine, Image et subversion, chap. 8 (Une Dép. de croix de Rembrandt)
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Petit Palais, collection Dutuit
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.