Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les Horreurs de la guerre - Rubens
Les Horreurs de la guerre - Rubens Auteur : Rubens, Pierre Paul (1577-1640)

Datation : 1637

Sujet de l’image : Allégorie
Dispositif : Bataille, massacre

Objets indexés dans l’image :
Bas de colonne(s) / Personnage interposé / Porte

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 206 * Largeur 345 cm

Lieu de conservation : Florence, Palais Pitti, Galerie Palatine, inv. 1912 n° 86

Bibliographie : Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, 1994, Pl. Victoires, 1998, n° 674, pp. 519-521
Notice n° A0163   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : L’enlèvement de Proserpine - Rubens // La Justice et la paix - Corrado Giaquinto // Hercule entre le vice et la vertu - Jan van de Hoecke // Le Triomphe de la guerre - Antoine Caron

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Rubens a envoyé cette toile à son commandiatire, Justus Suttermans, en 1638.

Analyse de l’image :
    Allégorie de la guerre de Trente ans, qui déchira notamment la Flandre. Mars laisse ouvert derrière lui le temple de Janus et bouscule Vénus qui cherche à le retenir. Alecto brandissant sa torche le tire en avant. En haut à droite, les monstres personnifient la peste et la famine. En bas, la femme au luth brisé signifie l’impossibilité de toute harmonie. Complètement à droite, en bas, un architecte renversé, ses instruments à la main. Mars piétine les livres. La femme en noir, à gauche est Europe déchirée par la guerre. Son attribut, le globe transparent surmonté d’une croix, symbole de la chrétienté, est porté par un enfant derrière elle.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Florence, Palais Pitti
Traitement de l’image : Image Web
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : http://www.wga.hu (Web Gallery of Art)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.