Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Portrait de Claude-Henri Watelet - Greuze
Portrait de Claude-Henri Watelet - Greuze Auteur : Greuze, Jean-Baptiste (1725-1805)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1765 (pièce ou n° 131 / 261)

Datation : entre 1763 et 1765

Sujet de l’image : Portrait de personne lisant
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Absorbement / Livre / Statuette / Table

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 115 * Largeur 88 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, RF 1982-66

Bibliographie : Diderot et l’art de Boucher à David (cat), 1984, n° 64, p. 241
Diderot, Salon de 1765, éd. E. M. Bukdahl, A. Lorenceau, G. May, Hermann, 1984, Deux lignes p. 189
Notice n° A0059   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Fou lisant à son pupitre (Brant, Das Narrenschiff, Bâle, 1494) // Le Miroir cassé - Greuze // Portrait de Diderot - Louis Michel Van Loo // La Jeune fille qui pleure son oiseau mort (version de 59) - Greuze

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Le tableau figure également par erreur dans le livret du Salon de 1763. Greuze n’avait pu l’achever à cause du départ de Watelet pour l’Italie.

Analyse de l’image :
    Livret du Salon de 1763 :
   « Par M. Greuze, Agréé.
    110. […]
    121. Le Portrait de M. Watelet, Receveur Général des Finances.
    Tableau de 4 pieds 6 pouces de haut, sur 3 pieds 6 pouces de large. »
   
   Diderot :
   « Il est terne ; il a l’air d’être embu ; il est maussade. C’est l’homme, retournez la toile. » (Bouquins, p. 386)
   
   Mathon de La Cour, 1763, lettre III, p. 62, parlant des portraits exposés par Greuze :
    « Le Public a regretté vivement celui de M. Wattelet, qui n’a pas été exposé. »
   
   Auteur d’un Art de peindre (1760), poème en quatre chants vivement critiqué par Diderot dans son compte rendu pour la Correspondance littéraire, le receveur général des finances Claude-Henri Watelet, né en 1718, est académicien et se veut amateur d’art. Il fréquente les philosophes, dans le salon de Mme Geoffrin, dans celui du baron d’Holbach ; il favorise la souscription organisée par Voltaire pour les œuvres de Corneille au profit de la nièce du dramaturge ; Greuze fait son portrait, qui est exposé dans ce même Salon de 1765 où figure le tableau de Roslin son concurrent, que Watelet a favorisé contre Greuze... Watelet est représenté ici écrivant son art de peindre face à une réduction de la Vénus Médicis, dont il étudie au compas les proportions.


Sujet de recherche : S. Lojkine, L’Œil révolté, chap. 3, Le modèle théâtral
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Réunion des Musées Nationaux, R.G. Ojeda / P. Néri
Traitement de l’image : Scanner
    Commande n°     Cliché n°
Localisation de la reproduction : http://www.culture.gouv.fr/documentation/joconde/fr/ (Base Joconde)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Julie Giniès     Date de création : 31/05/2002
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 23/09/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.