Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.

Commander le livre
Livre suivant
Introduction
« On n’y voit rien »

Fictions de la rencontre : Le Roman comique de Scarron, PUP, 2011, 221 p.

On ne raconte pas d’histoire, on ne représente pas de scène sans rencontre : nul doute que la rencontre constitue l’une des matrices les plus riches de la topique romanesque. Mais que doit-on précisément entendre par « rencontre » ?

L’étude du Roman comique de Scarron, qui en décline toutes les variations de l’amour le plus pur au burlesque le plus cocasse, permet de s’interroger sur une notion beaucoup plus complexe qu’elle n’en a l’air. À côté des classiques scènes de rencontre amoureuse, de première rencontre, on voit alors surgir des rencontres d’animaux et d’objets, mais aussi des rencontres de mots et, au-delà, de cultures. Il ne s’agit ici ni de jouer sur le mot, ni simplement d’établir une classification, mais de réfléchir à l’intéraction de ces niveaux de la rencontre, qui constitue un dispositif fictionnel d’une redoutable efficacité.

Le Roman comique se trouve ainsi éclairé d’un jour nouveau, où la physique d’Aristote et de Descartes, la circulation du théâtre au roman, l’agencement de la matière espagnole, le traitement distancié de l’héritage pétrarquiste et baroque, le passage à l’image par l’illustration, prennent sens non seulement comme moment de l’histoire littéraire française, mais comme creuset théorique de la fiction.

Sommaire

Introduction (Stéphane Lojkine)

La double aporie du topos


À l’origine du topos, le conte
Structure contre classification : les deux approches du topos
Problèmes de l’approche structurale
Problèmes de l’approche typologique

Feuilletage du dispositif fictionnel


Transposition de la double aporie folkloriste dans le débat théorique de la SATOR
Clermont-Ferrand, 2005 : le tournant de la rencontre
Définir la rencontre : de la pluralité des sens au feuilletage du dispositif

Le processus d’hybridation


Disposition des séquences narratives
Le ressort théâtral de la fiction
La fiction comme hybridation
Effet retard du dispositif : Scarron au XVIIIe siècle

À la rencontre de la « rencontre » dans Le Roman Comique de Scarron : sentiers, carrefours, impasses (Pierre Ronzeaud)


Les impasses des définitions et des inventaires lexicaux
L’issue des carrefours génériques

Hasard et rencontre : pour une topique philosophique (Baptiste Morizot)

La rencontre amoureuse dans Le Roman comique. Variations sur l’aventure (Michèle Rosellini)

La rencontre amoureuse dans les nouvelles : une aventure programmée


L’Amante invisible ou la maîtrise de la rencontre
Revanche et répétition de la rencontre dans À trompeur, trompeur et demi
L’aventure amoureuse entre expansion et contrôle dans Le Juge de sa propre cause
La mécanique de l’aventure dans Les deux frères rivaux

La rencontre amoureuse dans les récits autobiographiques, au risque de l’aventure


Intervention du hasard
Altération du cours de l’existence
Conséquences existentielles

Dire l’aventure : variations sur le mode d’énonciation des nouvelles et des récits


L’énonciation des nouvelles insérées : un processus de neutralisation
Le cadre empathique des récits rétrospectifs

Pour une programmation de la rencontre incongrue  : l’affaire des brancards (Isabelle Trivisani Moreau)

Le rabaissement des acteurs de la rencontre : objets, chosification, animaux
Revisiter la rencontre pour promouvoir le hasard : modification des topoï et indétermination des lieux
De la progression en roman : l’accumulation et son inversion

L’élaboration d’un système de valeurs à l’origine de la rencontre : l’amour et l’honneur dans Le Roman comique de Scarron (Elsa Bénédetti)

L’amour, grand ressort de la comedia


Révéler son moi profond
Des sentiments passionnés de Saldagne à l’amour « dissimulé » du Destin
Renversement de la norme : « rencontrer sans voir ou avant de voir »

L’honneur ou la force d’entreprendre malgré les conventions

Une topique transgénérique : Étude comparée de la rencontre dans Le Roman comique et dans les comédies de Scarron (Françoise Poulet)

La rencontre comme topique romanesque théâtralisée


Un mini-canevas structurant l’intrigue de la pièce
Le Roman comique : théâtralisation de la rencontre

Redéfinir le romanesque : une rencontre « à la portée de l’humanité »

Rencontres burlesques (Claudine Nédelec)

Quand on rencontre des ennemis

Quand on rencontre quelqu’un ou quelque chose


Rencontre entre êtres humains
Rencontres d’objets entre eux
Rencontre des êtres humains avec des objets
Rencontre des êtres humains avec des animaux
Rencontres complexes

Quand un narrateur-auteur en rencontre un autre


Les narrateurs des nouvelles espagnoles
Le prêtre du bas Maine

Du travestissement au roman. La mise en scène de la culture hybride dans Le Roman comique (Michel Fournier)

Hétérogénéité culturelle et travestissement
L’épopée burlesque des comédiens : une autre mission de l’intérieur

« Tourner le derrière à la compagnie ». Trivialité de la rencontre dans Le Roman comique et dans son illustration (Benoît Tane)

(Re)présenter le derrière. Formes du retournement trivial
Faire le tour. Dispositif du retournement
Mettre en exposition. Maîtrise du burlesque ?

Rencontre et déguisement : la femme voilée (Erika Riberi)

La rencontre avec la femme voilée, figure multiple du romanesque
La rencontre avec la femme voilée : place et fonction dans le roman
Après la rencontre : le motif du dévoilement

On n’y voit rien : l’invisibilité fictionnelle à l’épreuve de la scène dans Le Roman comique (Stéphane Lojkine)

Quelque chose de méconnaissable


La naissance du comte de Glaris
Combat de nuit pour le mot de cocu
La Rappinière embroché par une chèvre

La déconnue


L’amante invisible
Un modèle narratif : Jambicque
Contre Jambicque, Urgande la déconnue

L’amante invisible à la scène


La rencontre de Garigues et de Léonore
Le problème de l’identité de Léonore
Garigues et Mlle de Léri : généralisation de la méconnaissance

La reconnaissance


La rencontre à Nevers
Ragotin et Roquebrune tombent de cheval

Dossier iconographique

Portraits de Scarron
La Rappinière et la chèvre (I, 4)
L’aventure des brancards (I, 7)
L’amante invisible (I, 9)
Combat de nuit (I, 12)
Enlèvement du curé de Domfront (I, 14)
Le trébuchement de Ragotin (I, 20)
Disgrâce de Ragotin (II, 16)

Bibliographie sélective sur Le Roman comique

Éditions du Roman comique

Éditions originales
Suites
Illustrations
Éditions modernes

Autres œuvres de Scarron

Ouvrages critiques

Articles critiques